L'enfant des cimetières de Sire Cédric

Publié le par Mimipouss

L'enfant des cimetieres

 

Synopsis

 

Lorsque sa collègue Aurore l'appelle en pleine nuit pour couvrir avec elle un meurtre atroce, David, photographe de presse, se rend sur les lieux du drame. Un fossoyeur pris d'une folie hallucinatoire vient de massacrer sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se donner la mort.

 

Le lendemain, un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les patients d'un hôpital et tue Kristel, la compagne de David. Mais qui est à l'origine de cette épidémie meurtrière? Est-ce un homme ou un démon? Le journaliste, qui n'a plus rien à perdre, va se lancer à la poursuite de Nathaniel, l'enfant des cimetières, jusqu'aux confins de l'inimaginable...

 

Mon avis

 

J'ai rarement été aussi terrorisée par un livre. A un tel point, que j'ai dû arrêter ma lecture quand venait la nuit, et surtout, l'obscurité.

 

Revenons-en à l'histoire. Les personnages sont sympathiques, attachants. Le héros est un journaliste, plus précisément un photographe, David Ormeval. Il se retrouve sur un scène de crime en pleine nuit, à partir de ce moment, sa vie va tomber dans un enfer inimaginable. Puis il y a le policier: commandant Vauvert, un colosse, ayant un flair imparable. 

 

Les premiers meurtres sont ceux d'une famille. De prime abord, le mari aurait été pris de folie, il a donc tué sa femme, ses deux enfants puis se serait donné la mort. Puis, c'est son neveu, qui part armer d'un fusil dans un hôpital et sera lui aussi pris de folie. Mais ce qu'on ne voit pas, ce sont les ombres qui suivent ces personnes, ainsi que cet adolescent, d'une maigreur extrême, et aux longs cheveux blancs.

 

J'ai été d'emblée happée par ce monde, cet univers, semblable au notre, mais où l'étrange, l'obscur est présent. L'écriture de Sire Cédric est fluide, cinématographique. En lisant, j'avais l'impression de voir un film, non pas de le voir, mais d'être au coeur de l'action. Il a très bien réussi à faire monter la peur, l'angoisse en moi. Comme je le disais plus haut, j'étais dans l'incapacité de lire ce roman la nuit, de peur d'être hantée dans mes rêves. 

 

J'ai été tenue en haleine du début à la fin du roman. L'arrêter a été dur pour moi, car les actions s'enchaînent tellement rapidement (et surtout de façon cohérente) qu'on a envie que d'une chose, continuer encore et encore. Même à la fin, j'en voulais encore, je ne voulai pas qu'il se termine.

 

En bref

 

Un livre haletant, terrorisant, une enquête rondement menée. A ne pas mettre entre les mains des personnes sujettes aux cauchemars...


Publié dans Horreur

Commenter cet article

strawberry 09/05/2011 15:55



Un livre terrorisant alors c'est fait pour moi lol,il est dans ma Pal .



Mimipouss 09/05/2011 16:00



Il est vraiment bien, après pas tout le monde n'a trouvé qu'il faisait peur, mais moi je dois dire que j'ai bien flippé 



ptitetrolle 04/02/2011 20:38



Arggggg ta chronique me donne envie d'un bon petit thriller sanglant pour frissoner dans mon lit le soir :)


Vivement Shutter Island, même si le style sera très différent !



Mimipouss 04/02/2011 20:44



Oui Shutter Island est vraiment très différent. Mais si tu as envie de te faire peur, lances-toi sans hésitations dans L'enfant des cimetières, brrr



Véro. 30/01/2011 21:59



Il est dans ma LAL et tu le rappelles à mon bon souvenir ! J'adore les livres qui font peur !



Mimipouss 31/01/2011 09:23



Et celui-là, il fait vraiment peur brrr