On peut se dire au revoir plusieurs fois de D. Servan-Schreiber

Publié le par Mimipouss

On peut se dire au revoir plusieurs fois

 

Synopsis

 

Dans un livre court, une centaine de pages, et très personnel, David Servan-Schreiber fait le bilan de son long combat contre le cancer, plusieurs fois victorieux et semé de rechutes. Avec lucidité et de façon lumineuse, il parle de la douleur, de la peur et du courage face au mal, mais aussi de l'espoir, de la force de vivre, et de ses rêves d'avenir. 

 

Ecrit par un homme que la maladie atteint mais ne brise pas, ce témoignage poignant évoque la mémoire de Jean-Dominique Bauby et de son Scaphandre dans la manière qu'il a de nous faire aimer la vie en regardant la mort en face.

 

Mon avis

 

Il est difficile de faire une "critique" d'un tel roman. On ne peut pas emettre un avis sur les choix de vie d'une personne. Ce témoignage est poignant, du début à la fin.

 

On pourrait le séparer en trois parties: la permière où il décrit les symptômes de sa rechute, la seconde, pleine d'espoir, où il nous explique qu'il faut "savoir vivre sa mort" rester positif sans tomber dans le déni. Et la dernière, très personnel, où il parle de lui et de ses proches.

 

La partie qui m'a le plus impressionée est la seconde. Tout cet espoir, malgré une issue connue, la mort. Savoir profiter de chaque instant sans se lamenter sur son sort. Que de positivité dans une situation si triste.

 

En bref

 

Un tout petit article pour une si belle démonstration de joie de vivre et d'espoir. Un témoignage très touchant et agréable à lire.


Publié dans Témoignages

Commenter cet article